Vie, mort et résurrection d'une planche de BD

Publié le par Lu-K

    Observons attentivement le devenir d'une planche de BD réalisée en 1 journée...

Ici, le crayonné : les traits et les idées se multiplient frénétiquement, presque confusément, laissant à l'auteur une infinité de choix artistiques et techniques...



Le créateur est encore optimiste, tout est possible, tout est vivant !


Puis vient l'encrage, autrement appelé la désillusion... La main pas du tout avisée doit trancher, et repasser le trait le plus juste, ôtant toute vibration à l'oeuvre, toute énergie!


Le créateur, en pleine dépression, envisage de tout plaquer, voire de se suicider...


Le salut passe par la couleur ! L'auteur, désespéré mais tenace, rattrappe ses erreurs, les masque au cours de ce subtil travail de camouflage!



Le lecteur voit la vie en rose, et l'artiste encaisse son chèque ! Il envisage de dormir, mais la planche suivante l'appelle déjà, et il abandonne l'idée d'un repos qu'il ne mérite jamais tout à fait...

Publié dans Petit à petit (BD)

Commenter cet article

bango 26/07/2007 18:19

Jamais vu la création d'une planche aussi bien résumé !

LuK 23/07/2007 22:03

Toujours des coms sympas, ça fait plaisir ! Je résurrectionne d'autant plus !
 
Elias : je vois de quel post (hilarant) tu parles, tiré de Epais et tordu du sieur Larcenet, je l'ai effectivement lu, et bien que nos idées respectives se rejoignent (perte du dynamisme notamment), j'estimai apporter une touche toute personnelle à cette vision du combat que livre quotidiennement le dessineux contre lui-même... Loin de moi la tentation du plagiat. Quelle culture, lettré ami :D

carlier 23/07/2007 10:40

ha quel poete...

ÉLias_ 21/07/2007 15:45

Coïncidence ou odieux pompage ? Ton texte m'évoque une brillante note du blog de Larcenet sur le même sujet du dessinateur voyant toute vie de son crayonné se vider en arrivant à la dernière étape du dessin.

À part ça, le résultat est je trouve super efficace, et ne souffre vraiment pas du fait que tu aies speedé. Il y a de jolies subtilités.

É.

stefan 20/07/2007 08:30

J'aime les histoires qui finissent bien après un sacrés suspense comme ça.